Balles de tennis – Le guide ultime

La balle de tennis est l’un des éléments centraux de l’équipement de tennis. Sans elle, aucun jeu ou entraînement n’est possible. Avec la raquette de tennis, elle a une influence significative sur l’ensemble du jeu.

Même si les différences ne sont pas visibles de l’extérieur, les balles de tennis peuvent avoir des caractéristiques différentes. Saviez-vous qu’il existe 5 types de balles de tennis ?

La réponse à cette question se trouve ici dans notre guide des balles de tennis. Mais ce n’est qu’une petite partie.

Dans notre aperçu complet, vous trouverez toutes les informations et les conseils qui sont importants pour vous en tant que joueur de tennis. De la structure de la balle aux caractéristiques individuelles du jeu.

Sommaire

1. La structure

Graphique de la structure d'une balle de tennis

Une balle de tennis a essentiellement deux composants, un noyau de balle et une couche de feutre.

Le noyau de la balle est constitué de deux hémisphères qui sont collés ensemble. Il est creux à l’intérieur et se compose d’un mélange de différents matériaux ressemblant à du caoutchouc.

Le noyau influence les caractéristiques de base du jeu de la balle de tennis, en particulier le poids et le rebond. Selon le type de balle, le noyau en caoutchouc est rempli d’un gaz spécial ou d’air normal.

À l’extérieur, le noyau de la balle est entouré d’une couche protectrice de feutre. Cette couche de feutre est particulièrement résistante et assure ainsi une plus grande durabilité. Il améliore également les propriétés de rotation de la balle.

La couleur jaune du feutre est caractéristique de la balle de tennis. Cela donne à la balle la visibilité nécessaire sur le terrain.

2. Les types de balles

Selon le procédé de fabrication, les balles de tennis ont des caractéristiques de jeu différentes. La caractéristique la plus importante est le remplissage du noyau de la balle. Que vous jouiez avec une balle de tennis remplie d’air ou de gaz, cela fait une grande différence.

La pression et l’épaisseur du revêtement en caoutchouc jouent également un grand rôle. En général, les balles de tennis peuvent être divisées en deux catégories, les balles à pression interne et les balles sans pression.

Balles à pression

Les balles à pression interne sont des balles de tennis remplies de gaz (par exemple d’azote). Le gaz assure une haute pression à l’intérieur du couvercle en caoutchouc. Cela améliore les caractéristiques de rebond de la balle de tennis.

Cette balle vous offre une très bonne sensation de jeu, c’est pourquoi elle est surtout utilisée dans les compétitions.

Cependant, vous devrez faire des sacrifices en termes de durabilité. Comme les billes de pression internes ont une fine couche de caoutchouc, le gaz s’échappe avec le temps. Cela entraîne une perte de pression, qui réduit sensiblement le rebondissement de la balle.

C’est pourquoi les boules de pression sont toujours vendues dans des boîtes hermétiques. Vous pouvez le reconnaître au fait qu’il siffle quand vous l’ouvrez.

Balles sans pression

Avec les balles sans pression, il y a de l’air dans le noyau de la balle. Contrairement à la boule de pression intérieure, aucune pression supplémentaire n’est ajoutée par la machine. Ici, les deux hémisphères de caoutchouc sont collés ensemble sous pression d’air normale.

Une autre différence par rapport à la boule de pression est l’épaisseur du revêtement en caoutchouc. C’est encore plus vrai pour les balles sans pression.

La composition du matériau de la couverture en caoutchouc varie également. En effet, dans les balles sans pression, seule la couche de caoutchouc influence le comportement de rebondissement des balles. C’est pourquoi des matériaux particulièrement élastiques sont utilisés pour la couverture.

Le plus grand avantage des balles sans pression est leur longue durée de vie. Comme elles sont remplies d’air normal, aucune perte de pression ne peut se produire. Cependant, la balle semble un peu plus lourde qu’une balle de pression lorsqu’elle est frappée, en raison de la densité du revêtement en caoutchouc.

En outre, la balle sans pression joue un peu plus lentement et ne rebondit pas si haut sur le sol. Si vous êtes un débutant ou un joueur amateur, nous vous recommandons les balles sans pression. Ils sont bon marché, durables et surtout parfaits pour l’entraînement au tennis.

Balles de tennis pour les enfants

Pour les enfants, il existe des balles de tennis spéciales, appelées balles de stage. Ils sont conçus comme des balles d’entraînement et ont une composante à pression réduite. Les balles de méthode sont donc particulièrement douces et ménageant les bras.

En outre, ces balles ont une vitesse plus faible et offrent donc aux enfants un temps de réaction plus élevé. Vous pouvez reconnaître les balles de la stage à la surface bicolore.

Il existe trois niveaux de dureté au total, de la stage 1 à la stage 3.

Stage 1

Les balles de tennis de la stage 1 ont une pression inférieure de 25 % à celle des balles normales. Elles sont marquées d’un point vert. Ces balles sont parfaites pour les enfants qui jouent à un niveau avancé. Ils servent à préparer les enfants à jouer avec des balles de tennis normales.

Photo d'une balle de tennis de stage 1

Stage 2

Les balles de tennis de couleur orange appartiennent à la stage 2, où la pression est réduite de 50 %. Par rapport aux balles de l’étape 1, elles sont encore plus douces et plus lentes.

Les balles de la stage 2 aident les enfants à apprendre des techniques de frappe avancées sur le terrain. Avec ces balles, les enfants sont généralement autorisés à jouer sur le terrain intermédiaire.

Photo d'une balle de tennis de stage 2

Stage 3

Pour les enfants qui viennent de commencer à jouer au tennis, les balles de la stage 3 sont le bon choix. Ces balles ont une pression réduite de 75 % et sont légèrement plus grosses que les balles de tennis normales. On les reconnaît à leur couleur rouge.

Ils facilitent l’initiation des enfants à ce sport et les aident à apprendre les techniques et les mouvements de base des coups. Avec ces balles, les enfants s’entraînent mieux sur les petits terrains.

Photo d'une balle de tennis de stage 3

Balles de mousse

Les balles de tennis en mousse sont un bon complément aux balles de l’étape 3. Ils sont souvent utilisés dans les formations avec les débutants. Les balles en mousse ont la vitesse la plus basse de toutes les balles. Le temps de réaction est donc le plus élevé et le contrôle de l’attaque est donc le meilleur.

Cependant, la distance de vol de ces balles est très faible. C’est pourquoi les balles en mousse sont plus adaptées aux petits terrains de jeu.

Photo d'une balle de tennis en mousse

3. Les caractéristiques

Pour que les balles de tennis puissent être utilisées dans les tournois officiels, elles doivent répondre aux critères de la Fédération internationale de tennis (ITF). Les fabricants doivent d’abord soumettre une demande à l’ITF pour leurs balles.

Les balles sont ensuite soumises à une procédure élaborée pour s’assurer qu’elles répondent aux exigences. Le ballon doit répondre à cinq exigences importantes au total.

Couleur

La première spécification précise que la couleur de la balle de tennis doit être jaune ou blanche. Jusqu’aux années 1970, le jeu se jouait principalement avec des boules blanches. Le jaune est ensuite devenu la couleur officielle, car ces balles ont la meilleure visibilité sur le court de tennis. C’est pourquoi, de nos jours, les gens jouent presque exclusivement avec des balles jaunes.

Surface

Selon le deuxième point, la balle doit avoir une forme uniforme. En outre, son enveloppe extérieure doit être sans soudure. En général, la couverture extérieure est constituée de deux bandes de feutre uniformes qui sont collées sur le noyau en caoutchouc.

Cela crée la couture blanche typique de connexion. Il est important que cette couture soit à fleur. Si elle est inégale, le comportement de rebond de la balle serait autrement déformé.

Taille

Dans la troisième étape, on mesure le diamètre de la balle. Elle doit être comprise entre 6,54 cm et 6,86 cm. Bien que la plage de tolérance soit plutôt faible, le diamètre reste un facteur notable qui influence l’accélération de la balle.

En général, les petites balles ont une accélération plus importante car elles ont moins de traînée en vol.

Poids

L’ITF fixe également une norme pour le poids de la balle de tennis. Le poids doit être d’au moins 56,0 g et ne doit pas dépasser la limite supérieure de 59,4 g.

Ici aussi, les différences de poids influencent l’accélération et le rebond du ballon. Par exemple, le rebond d’une balle plus lourde est légèrement plus faible.

Rebond

Enfin, le rebond est vérifié. Ici, la balle est lâchée d’une hauteur de 254 cm sur une surface plane et dure, par exemple du granit.

Pour que la balle soit admise, sa hauteur de rebond doit être comprise entre 135 cm et 147 cm. L’épaisseur et l’élasticité du noyau de la balle déterminent la hauteur à laquelle la balle de tennis rebondit.

4. La durabilité

L’un des sujets les plus discutés concernant les balles de tennis est la durabilité. « Combien de temps durent les balles de tennis, et quand dois-je les changer ? », demanderez-vous. Il est difficile de répondre exactement à cette question, mais il existe quelques critères et conseils pour vous aider.

Texture

D’une part, bien sûr, cela dépend du type de balle. Les boules de pression internes ont le problème que la pression s’échappe relativement rapidement. Mais ici, vous pouvez contrecarrer. Il existe des récipients sous pression spéciaux adaptés à ces boules. Après chaque entraînement ou match, les balles sont mises dans le conteneur.

En raison de la surpression dans la boîte, vos boules ne peuvent pas perdre de pression interne. Cela augmente la durabilité et vous pouvez profiter plus longtemps du jeu avec les balles. Si vous jouez surtout avec des balles premium coûteuses, cet achat est logique.

Niveau de jeu

Le niveau auquel vous jouez au tennis est également crucial. Les joueurs professionnels ont une usure du ballon plus importante que les joueurs amateurs car leurs coups sont plus puissants et leurs ralliements plus intenses.

C’est pourquoi les joueurs professionnels constatent souvent que leurs ballons sont usés après 1 à 2 matchs. D’autre part, les balles des joueurs récréatifs durent généralement plusieurs semaines.

Surface du terrain

Un autre point important ayant un impact sur la durabilité est le revêtement de sol sur lequel vous jouez au tennis. En principe, plus la surface est rugueuse, plus la balle s’use. Par exemple, vous aurez beaucoup plus d’usure de la balle sur le sable que sur une surface lisse comme un terrain dur.

Météo

Pour que vos balles soient aussi durables que possible, vous devez également faire attention au temps dans lequel vous jouez au tennis. Nous vous conseillons de ne pas utiliser vos meilleures balles de tennis lorsqu’il commence à pleuvoir. L’humidité adoucira la couche de feutre à ce moment-là. Le feutre sera alors davantage usé lors de la poursuite du jeu. Cela réduit d’autant la durabilité du ballon.

Quand dois-je changer les balles ?

Notre conseil : regardez bien vos balles de tennis. Observez les caractéristiques de jeu des balles sur le terrain. Si vous remarquez que le rebond des balles a diminué de manière significative, nous vous recommandons de changer les balles.

Veillez également à bien regarder la surface des balles de tennis. Si le feutre ou la couture de raccordement montre des signes d’usure, il est temps de faire de nouvelles balles.

5. La production

De nombreuses étapes sont nécessaires avant que la balle de tennis ne trouve son chemin de l’usine au terrain de tennis. D’une part, les balles de tennis doivent résister à des charges élevées et, d’autre part, elles doivent être conformes aux normes de l’ITF. La marge de tolérance est ici très faible.

C’est pourquoi la précision est la première priorité des fabricants. Toutes les balles sont soumises à une série de contrôles de qualité pendant la production, ce qui rend le processus de fabrication très étendu.

Le noyau

Photo d'un noyau en caoutchouc d'une balle de tennis

Le caoutchouc naturel est utilisé comme matériau de base pour le noyau de la balle. Jusqu’à douze substances supplémentaires sont ajoutées au matériau de base pour obtenir les caractéristiques de jeu souhaitées.

Une extrudeuse mélange tous les composants et les malaxe jusqu’à l’obtention d’une masse uniforme. Dans l’étape suivante, cette masse est coupée en morceaux et formée en boulettes.

Un ouvrier place les boulettes dans un moule en métal et les presse ensemble pour former des hémisphères creux. Au cours de ce processus, le matériau est chauffé à une température de 150°C et vulcanisé. Cela augmente l’élasticité des hémisphères, ce qui améliore le rebond de la balle.

Maintenant, deux des hémisphères sont collés ensemble sous l’influence de la chaleur pour former une boule. S’il s’agit d’une balle à pression interne, la machine remplit également un mélange de gaz dans la balle en caoutchouc. Ces balles de caoutchouc sont ensuite rendues rugueuses et enduites de colle.

Le feutre

Photo de la couche de feutre d'une balle de tennis

Le feutre est essentiellement constitué d’un mélange de nylon et de laine. Avec les fils de coton, les fibres de nylon et de laine sont tissées ensemble pour former une couche dense, puis imprégnées.

Dans l’étape suivante, une machine découpe des morceaux allongés dans le feutre et enduit leurs bords de colle. Il faut exactement deux de ces morceaux de feutre par balle.

Maintenant, le noyau de la balle peut être combiné avec le feutre. Les deux composants sont collés ensemble sous haute pression. Dans la dernière étape, les balles sont cuites à la vapeur dans un processus spécial pour dilater le feutre et améliorer ainsi les caractéristiques de jeu des balles.

La balle de tennis est maintenant prête. Le cas échéant, le ballon est également imprimé et emballé dans des boîtes de conserve.

Partager